Pratiquer et apprendre la psychologie du Bouddhisme tibétain et du Boeun

Enseignement laïc par Pascal Treffainguy

Sources


..



OUVRAGES


Spectrum of Ecstasy : http://images.onlc.fr/dp/tantrismeNDD/123357646840.jpg
The Five Wisdom Emotions According to Vajrayana Buddhism

Spectrum of Ecstasy describes the Dzogchen view of emotions, emotional pain and pleasure – and the liberation of emotions. It is valuable reading for anyone interested in human psychology according to Dzogchen and a must-read for everybody seriously interested in Aro. The book is suited for experienced meditators as well as for beginners on the Buddhist path. The teaching on the psychology of the five elements (earth, water, fire, air and space) shows how we ourselves create unenlightenment through neurotic patterns of emotional reaction to our own spacious nature. It demonstrates in a direct and often amusing way how we are addicted to the form qualities of the five elements. We are obsessed with manipulating our experiential reality in order to prove to ourselves that we are solid, permanent, separate, continuous, and defined. However, as emptiness is always the basis of the equation, this obsession is doomed to interminably repeated failure. Fortunately, by applying the practice of Dzogchen trèk-chöd, we can break this cycle. Our emotions become a powerful dimension of transformation in which we can discover innate enlightenment. This means that instead of acting out, suppressing or obliterating neurotic emotional patterns, we allow the energy of the emotions to expand into their enlightened qualities according to the five elements. Thus, the personality of the practitioner becomes the key to liberation. Spectrum of Ecstasy is written in colourful contemporary language and introduces a wealth of practical examples. After each chapter, there are extensive question and answer sessions taken from teaching conversations between Ngak’chang Rinpoche and Khandro Déchen and their students. These sections highlight the teachings from different angles and are an informative display of the style of teaching chosen by the authors.

Auteurs : Ngakpa Chögyam (Ngak’chang Rinpoche) and Khandro Déchen
Editeur : Arogter
Commander : http://www.amazon.com/gp/product/1590300610




L'astrologie tibétaine      http://images.onlc.fr/dp/tantrismeNDD/123357595692.jpg

Méconnue en Occident, l'astrologie tibétaine présente l'originalité d'unir harmonieusement deux courants astrologiques majeurs, l'un venu de Chine et l'autre de l'Inde bouddhiste, tout en intégrant d'anciennes connaissances d'origine chamanique. Tradition astrologique vivante, elle est le précieux auxiliaire de la médecine tibétaine.

Auteur : Philippe Cornu
Editeur : Guy Tredaniel
Édition : Nouvelle (20 avril 1999)
Collection : Articles Sans C
Commander : http://www.amazon.fr/Astrologie-tibetaine-l-Philippe-Cornu/dp/2844450717



Le Livre des morts tibétain       http://images.onlc.fr/dp/tantrismeNDD/123357603133.jpg

BARDO THÖDOL, Le livre des morts tibétain ou les expériences d'après la mort dans le plan du Bardo, suivant la version anglaise du Lama Kazi Dawa Samdup, éditée par le Dr W. Y. Evans Wentz, traduction française de Marguerite La Fuente, précédé d'une préface de M. J. Bacot, suivi de Karl Gustav JUNG Commentaire Psychologique du "Bardo-Thodol". 

Auteur : Lama Kazi Dawa, Evans Wentz, Karl Gustav Jung
Editeur : Maisonneuve
Édition : 1933
Commander : http://www.maisonneuve-adrien.com/description/classique/bardo_thodol.htm

 

 

 

ARTICLES


Psychologie contemplative
La voie bouddhiste de la psychologie séduit de nombreux médecins et psychologues qui voient dans la dimension thérapeutique du Dharma une nouvelle voie d’exploration.
Editeur : revue Bouddhisme Actualités
Source : http://www.bouddhisme-actu.net/mensuel/ba_2005/BA_73_oct_2005/sommaire73.htm


Dzogchen : définition et histoire de la pratique himalayenne de l'accomplissement de soi
Editeur : Wikipedia
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Dzogchen



Embracing Emotions as the Path :
colours and Elements in Tantric Psychology

Through the practice of meditation, we discover that we can make direct contact with the unconditioned essence of our spectrum of liberated energy. We can embrace our emotions and realise the unending vividness of what we are.
Auteurs : Ngak’chang Rinpoche & Khandro Déchen
Editeur : site Internet de la lignée Aro du Bouddhisme tibétain
Source : http://arobuddhism.org/articles/embracing-emotions-as-the-path.html


Bouddhisme et psychanalyse
Conférence de Jean-Pierre Schnetzler - 28 février 1996

Les difficultés présentées par la comparaison entre la méditation (dans la psychologie bouddhique) et la psychanalyse tiennent évidemment à des conceptions de l'homme et du monde qui sont différentes dans les deux cas. Il s'agit, dans le premier, d'une voie traditionnelle, et dans le second d'une méthode d'investigation scientifique moderne. Il y a toutefois une analogie profonde entre ces deux démarches. Le Bouddha décrit le Bouddhisme comme une méthode de guérison de la souffrance, ce qui lui a valu, d'ailleurs dans le bouddhisme, le titre canonique de "Grand médecin". Personnellement, je préférerais l'appeler le grand psychiatre, car la maladie dont il guérit est avant tout mentale (...) Pour la psychanalyse, l'évolution de l'homme culmine dans un état de maturité psychologique chez un être humain capable de jouir, de supporter une dose raisonnable de contrariétés, de travailler, d'élever sa progéniture. Après quoi il décline et il disparaît définitivement, au travers de la sénilité, puisque, bien entendu, il n'y a rien après la mort. Les idées de la psychologie classique et de la psychanalyse sont évidemment celles du rationalisme et du matérialisme de leur temps (...) Nous sommes donc (dans le Bouddhisme) au-delà du moi ordinaire. Est-ce de cela dont il s'agit quand la mystique chrétienne parle de la mort du moi ? Est-ce de cela dont il s'agit quand le Bouddhisme parle de l'illusion du moi, ou de l'inexistence du moi, ce qui est une façon de traduire le pâli anatta ou le sanscrit anatman et qui constitue, vous le savez, l'enseignement essentiel, fondamental du bouddhisme. Cet enseignement de l'anatman, de l'anatta, de l'inexistence réelle et ultime du moi, est un enseignement difficile à comprendre dit le Bouddha. Il avait sûrement raison car dans l'expérience que l'on peut avoir des pratiquants du bouddhisme, on s'aperçoit qu'il y a souvent des erreurs de compréhension.
Source : http://www.bouddhisme-universite.org/universite/publications/conferences/Schnetzler.html





Avertissement.
Nous précisons que nous nous référons strictement à l'enseignement originel du Bouddha et aux traditions psychothérapeutiques de l'Himalaya et du Japon, qui en ont été tirées. Nous n'avons plus aucun lien religieux avec le Bouddhisme tibétain, et particulièrement la transmission du Kalaçakra et l'entourage du Chef politique des Tibétains en exil. Nous entretenons d'excellents rapports avec la communauté chinoise et les officiels de la République Populaire de Chine, tout comme nos homologues au Tibet, au Boutan et en Mongolie. Il s'agit ici d'une pratique laïque dans le cadre de la transmission himalayenne dite des "nGakpa", des fidèles-laïcs d'origine aristocratique, qui ont reçu la formation monastique de base et/ou effectué une retraite traditionnelle, et se mettent au service de la population comme astrologues, psychothérapeutes, guérisseurs ou médecins ayurvédiques. Nous avons évacué ce qui, en Occident, est contraire à la législation sur l'exercice légal de la médecine ou ne rentre pas dans les conditions légales d'exercice des entretiens à finalité de bien-être psychologique.




.


.
.